mercredi 2 février 2011

Le Carnet des Tapas de Montagne de Yannick Alléno - Cheval Blanc

Le Carnet des Tapas de Montagne se compose d’un cartonnage comprenant un broché de quarante pages inséré dans un demi-étui en carte et dix pochettes à soufflets, chacune contenant neuf fiches de recettes de cuisine. Le format du produit fini est 160 x 218 x 50 mm. La toile de recouvrement a été choisie chez Winter et marquée à chaud au film blanc. Les plats de 1.5 mm sont doublés en mousse de 2 mm. L’intérieur est en offset 140 g/m² imprimé en pantone. Le demi-étui est en carte une face imprimée dans le même ton. Le cordon élastique est riveté en pied et tête de la quatrième de couverture.

Le quarante pages broché et cousu en dos carré collé fait 150 x 210 x 4 mm. L’ensemble est en couché mat 210 g/m² imprimé quadri plus un pantone recto verso. La couverture a été traitée en pelliculage mat et vernis uv sélectif recto seul. 

Les dix pochettes à soufflets ont été réalisées d’un seul tenant dans un offset blanc 320 g/m² imprimé en quadri recto seul. Un ruban de toile en tête et pied renforce la zone d’insertion.

Les quatre-vingts-dix-fiches 135 x 190 mm en couché brillant 250 g/m² sont imprimées quadri plus deux teintes pantone recto et deux teintes verso. Un pelliculage mat a été appliqué recto et verso. L’ensemble a été découpé à la forme pour obtenir les coins arrondis.

L’idée de lancer un ouvrage de recettes ressemblant aux anciens carnets de courses des guides de hautes montagnes revient à Messieurs Yannick Alléno et Jacques Glénat. La phase d’étude a été assez longue pour donner corps à cette vision et valider les différents aspects techniques, en particulier le passage en dos rond du cartonnage, le demi-étui et bien évidemment la construction des dix pochettes à soufflets.

Cet ouvrage a obtenu le prix du livre pratique à la Nuit du Livre 2010 ainsi qu'une mention au Grand prix Stratégies Firstluxe.com du luxe 2009

Éditions Glénat
ISBN 978-2-7234-7411-5
Prix public ttc à 40.00 € 
Design graphique par Béatrice Akar 
Prépresse par Glénat Production
Fabrication X. Gory et B. Cochet
Achevé d'imprimer en RPC en novembre 2009

Liens complémentaires :

3 commentaires:

  1. Passionnant ton blog, même si je n'ai pas le bagage technique pour tout comprendre, tu arrives bien à communiquer ta passion en tous cas.
    Les livres sont définitivement de merveilleux objets !
    As-tu penser à aborder le sujet épineux du "tout numérique" ? est-ce un domaine ou ta profession disparaîtra complètement ? ou comme nous autres auteurs il semblerait que tu puisses t'y glisser (à grand renfort de mutation ?)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Thierry,

    Merci pour l'intérêt que tu portes à ce modeste blog.

    J'imagine mal un monde en tout numérique.
    1) Posséder un livre ne serait-ce qu'en tant qu'objet reste important pour la plupart des gens (l'instinct de propriété).
    2) Le Web est mort : http://www.wired.com/magazine/2010/08/ff_webrip/all/1. On parlait il y peu du web comme le bourreau de la télé et du livre. Est-ce que la web télé et la web édition ont vraiment décollé ? Il n'y a jamais eu autant d'offres de beaux livres, romans, etc...
    3) Les tablettes IPad n'offre pas un confort de lecture suffisant pour lire du roman. On y active surtout des applications, des tutoriels ou des journaux. C'est un produit de consultation fugace.
    4) Les livres électroniques ont du mal à se frayer un chemin. On ne peut pas dire que le succès soit au rendez-vous.
    5) Certains domaines me semblent carrément à l'abri. Exemple : les livres pour très jeunes enfants. On sait que les bébés mettent tout à la bouche. C'est une manière de s'approprier leur environnement. Difficile voire même dangereux de déchiqueter en bavant une tablette numérique...

    Voilà ce sont des réflexions qui me font croire à une possible cohabitation des médias et medium. Plus que des mutations je vois des complémentarités.

    Mais je ne suis pas devin. Il se peut que le monde bascule complètement et là mon Cher Thierry, on seraient vraiment dans le pétrin.

    RépondreSupprimer