mardi 8 février 2011

À propos des Stickers promotionnels

Imprimés en flexographie, découpés à la forme et fournis décortiqués en bobines ou en planches, les stickers, produits simples en apparence, peuvent vite devenir un petit enfer pour le fabricant en édition méconnaissant les règles de base. Voici quelques conseils avant de démarrer la production.

Tout d’abord on détermine le support.
S’agit-il d’un papier classique ou d’un vinyle dont la durabilité est meilleure mais le prix de revient plus important ?
Devra-t-il être permanent ou non permanent ? Les stickers posés directement sur les livres ou les bd appartiennent en général à la seconde catégorie afin de permettre au lecteur de les enlever sans endommager les couvertures.
L’opacité est-elle un critère important ? Il sera peut-être nécessaire de choisir un papier opacifié au verso dit mat-cover.

On choisit le format et le nombre de couleurs.
Les imprimeurs possèdent souvent des formes de découpes rondes, ovales ou rectangulaires déjà existantes et convenant à la plupart des productions. Renseignez-vous. Quant au choix des teintes, un sticker doit se voir de loin. Une ou deux couleurs suffisent amplement pour attirer l’œil du client sur le point de vente.

On détermine ensuite le type de pose.
Les stickers fournis en planches simples sont posés à la main. Ceux en bobines doivent respecter le cahier des charges du prestataire qui les pose généralement en automatique. C’est souvent sur ce point précis que les erreurs arrivent. Vous devez connaître :

  • le diamètre maxi de la bobine
  • le diamètre maxi du mandrin (tube en carton au centre de la bobine)
  • si le sticker est enroulé à l’extérieur ou à l’intérieur de la bobine
  • le positionnement du pied : à gauche, à droite en arrière ou en avant

Et avant la pose...
Un pdf de placement permettra au prestataire chargé de la pose de coller le sticker au bon endroit. Assez utile quand on y songe bien...

Voilà vous êtes parés !

Stickers en une et deux couleurs (pms commun 032 et black) avec vernis brillant
sur couché non permanent 85 g/m², fournis en bobines de 100 mm maximum
pour un mandrin de 40 mm. Enroulement à l'extérieur et pieds en avant c'est-à-dire
dans le sens de lecture.

Bobines et mandrins au centre.
 
Un des BAT avec en en-tête les différentes manières de présenter les stickers sur
les bobines. Tous les imprimeurs ont ce type de cahier des charges.

Lien complémentaire :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire